Natue E moi : la permaculture

Franc succès pour cette première conférence! Philippe Rey a captivé un auditoire partagé entre initiés et néophytes, tous curieux et très intéressés.

 

Trois critères définissent la permaculture :

  • faire du bien à la terre
  • faire du bien aux hommes
  • partager les surplus

Pour créer son jardin en permaculture :

-imaginer son design, sans oublier le point d’eau, suffisamment profond pour diminuer l’évaporation,
– mettre en place les plantes en tenant compte de leurs affinités , de leur hauteur
-être patient : il faut du temps , au moins 3 ans, pour que l’écosystème se mette en place. Toujours avoit à l’esprit que tout être vivant ( sauf l’homme) a un prédateur. la présence du vivant appelle son prédateur, il faut donc savoir attendre…

La permaculture nous amène à revoir nos critères de beauté : des alignements parfaits, pas de mauvaises herbes ou des plantes qui se protègent les unes les autres, s’aident à grandir et abritent la faune du jardin avec un aspect plus fouilli?…